2015-0625_senior-delegation-assurance

Comment emprunter quand on est sénior ?

Certaines personnes disent que la génération de la soixantaine (génération X né entre 1966 et 1976) est une charge pour sa famille. Actuellement, nous ne pouvons plus considérer nos séniors ainsi. Ils peuvent bien être utiles surtout si leurs enfants collaborent avec eux  pour réaliser un projet. De plus en plus de banque et autres institutions financières font confiance aux retraités et leur propose divers prêts.

Quelques conseils avant d’emprunter

Emprunter n’est pas une démarche simple à faire car des  flux monétaires sont en jeux. Pour avoir une bonne connaissance des modalités des emprunts, informez-vous sur ces articles. Deux raisons poussent en général les gens à emprunter : soient ils sont sous la pression de leur créancier, soient ils ont un projet bien étudié à concrétiser. Pour la première raison, il vaut mieux négocier à la personne que l’on doit de l’argent ou de rembourser par un bien immobilière ou autre, que de créer une nouvelle dette parce qu’un emprunt est toujours accompagné par des intérêts. Cette situation rendra votre situation de plus en plus grave. Théoriquement, c’est à l’investissement  que l’emprunt est bénéfique mais cela ne condamne pas ceux qui veulent emprunter pour réaliser des voyages ou autre souhait.

Bien que les publicités concernant les offres de prêts semblent souvent comme un cadeau, il faut se souvenir toujours que les institutions financières sont des sociétés qui ont pour objectif  d’acquérir les plus de profits. A cet effet, une étude de faisabilité et de rentabilité de vos projets est donc nécessaire pour ne pas devenir un mauvais emprunteur.

 

Calculer d’abord  votre taux d’endettement

Une personne n’étant pas maladive pendant  ses années de travail sont les candidats de première catégorie pour les prêts bancaires. Ils bénéficient un traitement égal aux personnes encore salarié car son allocation de retraite constitue une valeur sûr pour le paiement de la mensualité de l’emprunt.

Mais avant d’entamer le contrat avec votre banque, on vous conseille, chers parents,  de calculer d’abord votre taux d’endettement afin de bien déterminer la somme disponible pour votre projet. Ce taux est le rapport  entre la totalité de vos mensualités et votre revenu personnel. Généralement, les banques appliquent le taux de mensualité avoisinant de 33%. A cet effet, vous devez avoir des revenus trois fois supérieurs à la valeur de vos mensualités. Cette théorie académique est adoptée par de nombreux  emprunteurs pour qu’ils aient suffisamment  d’économie pour subvenir aux dépenses de sa vie quotidienne.

Pour vous donner une illustration, prenons comme exemple un retraité  se logeant dans un appartement qu’il loue et dont les revenus mensuel de sa retraite est de 3800 €. Son taux d’endettement est donc 31% soit 1200 €. Cette personne âgée a en totalité 2600 € pour subvenir à ses besoins. Ainsi on peut constater que ce sénior arrive quand même à satisfaire ses besoins.

Il faut noter que les banques, selon ses objectifs, varient les critères de remboursement ou son taux d’endettement. Cependant, il  arrive parfois qu’on rencontre un taux d’endentement supérieur à 33%. Un taux au delà de 33% n’est toujours pas à craindre. Alors, consulter un bon courtier est une solution rassurante pour vous aider dans les études de taux d’intérêt bancaire.

Avoir un patrimoine  est la porte vers l’emprunt pour les séniors

Deux types de prêt sont aujourd’hui les plus contractés chez les banques : le prêt viager hypothécaire et le prêt hypothécaire cautionné.

Pour les deux modes de prêt, les demandeurs de crédit doivent avoir un bien immobilier pour être présenté comme garantie. En ce qui concerne le prêt viager hypothécaire, l’institution financière prend en possession le patrimoine et étudie la somme à offrir au demandeur. Ensuite, l’emprunteur choisi s’il veut recevoir la somme toute entière en une seule fois ou s’il veut le recevoir périodiquement sous forme de rente.

Et pour le prêt hypothécaire cautionné, la banque n’est pas en possession du patrimoine sauf si l’emprunteur meurt avant d’achever son remboursement. Dans ce cas, l’institution de crédit procède à la vente du bien et soustrait le reste à payer de son client par l’argent obtenu à cette vente. Avec ce type de prêt, le remboursement se fait mensuellement.

Grand'pa

On distingue de nombreux  modes de prêt de nos jours, le choix pour opter pour l’une ou l’autre réside sur l’étude approfondie des modalités qu’offrent les institutions financières. Chaque emprunteur a leur propre conviction de choisir entre ces types d’emprunt.