assurance ski 2018

Comment être sur d’être remboursé lors d’un accident de ski ?

Même que les sociétés de l’assurance proposent des garanties, la validation du remboursement dépend des contrats d’assurance.  Donc, en cas d’un accident de ski, il est nécessaire de vérifier les contrats avant la prise en charge des frais de dommages. Cela est un geste simple pour avoir confiance aux offres proposées par l’assurance, quant au remboursement des frais.

Les garanties de l’assurance ski

Les sociétés de l’assurance ski proposent une variété des couvertures pour les skieurs. D’abord, les contrats de l’assurance ski prennent en charge la responsabilité civile. Pour cela, si le skieur blesse un proche ou un passant et s’il dispose des garanties d’assurance, c’est les compagnies d’assurance ski qui indemnise les dommages. Au fait, ce skieur doit prévenir l’assureur avant d’assumer un engagement.

En général, les sociétés d’assistance accordent des temps de cinq jours pour l’envoi de la lettre de recommandation. Par la suite, lors d’un accident de ski sur le domaine skiable, l’assureur couvre les frais de secours et les transports à partir des pistes jusqu’au centre hospitalier. Il faut préciser que les sociétés de l’assurance ne paient pas les frais préalablement, mais elles remboursent les frais. D’autre part, pour les frais médicaux, les remboursements sont sous la responsabilité de la Sécurité sociale. Donc, l’assurance ski ne peut pas couvrir les dépenses si l’intervention de cette Sécurité est relativement négative.

assurance ski astucesAussi, l’assurance ski inclut le rapatriement, les secours, le remboursement des forfaits et les cours de ski. Également, la couverture d’assurance ski indemnise l’annulation du logement  loué durant le séjour en vacance.

Les démarches à suivre lors d’un accident

Lorsque vous êtes blessé lors d’une chute douloureuse et cela vous cause une fracture de la jambe, vous devez tout de suite informer à l’avance  votre assureur. Vous avez  cinq jours pour réaliser cela. À propos,  il faut faire une lettre de recommandation électronique si c’est pour un assureur en ligne. De même, avant de prendre en charge des frais, vous devez renseigner votre compagnie d’assurance.

Il est possible qu’un skieur blesse des passants. Cela peut être considéré comme un accident de ski même que le piéton n’est pas un pratiquant. De ce fait, le responsable de l’accident doit payer les frais médicaux. De même, s’il est couvert par une assurance responsabilité civile, la société d’assurance qui le protège indemnise le dommage. Au cas contraire, la victime peut effectuer le Fonds de Garantie pour  le couvrir.

assurance ski choixD’ailleurs, si le skieur possède les contrats d’assurance multirisque habitation, cela garantit la responsabilité civile. Il peut les utiliser pour  le protéger en cas d’accident de ski. De plus,  lorsque l’accident a lieu hors-piste, c’est un cas particulier. Cette situation dépend de l’assureur et de sa proposition.

Les autres contrats mis en jeu lors d’un accident de ski

L’accident de ski peut causer une luxation de l’épaule, une entorse du genou ou une fracture du bras. Cela peut annuler aussi le séjour au montage. Au fait, il est important de  vérifier les contrats d’assurance qui permettent une couverture lors d’un accident de ski. Effectivement, vous pouvez être couverts par plusieurs contrats d’assurance.  Parmi eux, vous avez les garanties des accidents de la vie, les contrats santé, les contrats multirisques habitation, l’individuelle accident… Ils peuvent être mis en jeu en cas d’accident de ski. Aussi,  lorsque vous souscrivez une assurance auprès des sociétés d’assistance, ils vous offrent des garanties d’assurances spécifiques au profit du séjour d’hiver.

De plus, si vous possédez une carte bancaire haut de gamme, elle peut couvrir les dégâts de vos matériels  de ski. De même, l’assurance incluse avec les cartes bancaires peut  garantir les frais de location des matériels. En outre, si vous êtes blessé lors d’un accident, les garanties d’assurance d’une carte bancaire remboursent l’annulation de votre séjour à la montagne. D’ailleurs, cette couverture n’assure pas les frais médicaux et les transports, comme nous les montre ce site.

En bref, il se peut que vos frais ne soient pas remboursés si vous ne respectez pas les consignes indiqués dans les contrats. Ainsi, vous devez connaître les responsabilités et les rôles des compagnies de l’assurance à chaque fois que vous voulez procéder à la demande d’une couverture.